L'histoire de Renaissance

Nous considérons que la vie doit être une partie de plaisir, que nous devons faire preuve de gratitude et être en bonne santé. Ces principes guident nos enseignements à Renaissance. C'est pourquoi nous souhaitons que nos clients soient en meilleure santé et en meilleure forme. Nous faisons cela en proposant une variété de services pour aider nos clients à atteindre leurs objectifs. Explorez notre site pour en savoir plus sur nous et ce que nous faisons.

INFORMATION CORONAVIRUS

Vous pouvez vous rendre en consultation en toute sécurité.

Ne renoncez pas à vos soins !
Si vous avez un rendez-vous, vous pouvez vous y rendre sereinement. Nos équipes continuent de vous accueillir dans le strict respect des gestes barrières, et vous indiqueront les modalités à suivre pour votre prise en charge .

A cet effet et afin d’optimiser les mesures sanitaires et de distanciation, nous vous demanderons de respecter les consignes suivantes :

  1. Port du masque obligatoire au sein du cabinet;

  2. Présentez-vous à l'heure afin de limiter le brassage de personnes;

  3. Aucun accompagnant n'est autorisé sauf pour les mineurs, une seule personne est autorisée à être présente dans l'enceinte du cabinet, mais celle-ci ne peut pas être présente pendant la consultation;

  4. Signalez-nous tout symptôme. 

  5. Respectez les gestes barrières, qui vous seront rappelés à votre arrivée et maintenez une distance d’un mètre minimum dans la salle d’attente ou en dehors.

Nous ne sommes pas soumis au pass sanitaire, cependant je me réserve le droit d'annuler toute consultation s'il existe des signes de mise en danger.

Confidentialité des données

La confidentialité de vos données est fondamentale.

Les services développés par Renaissance respectent à la lettre les lois françaises et européennes.

Nous respectons les réglementations françaises et européennes.

  • Depuis sa création, Renaissance respecte scrupuleusement l’ensemble des réglementations en vigueur sur la protection des données personnelles de santé : la directive européenne “Règlement général sur la protection des données” (RGPD) et en France, la loi “Informatique et Libertés” (LIL).

  • Mais nous ne nous arrêtons pas là : nous travaillons conjointement avec les autorités chargées de la protection des données, les acteurs publics responsables de l’organisation du système de santé et des représentants de patients, de professionnels et d’établissements de santé, afin d’imaginer les règles de demain, pour aller toujours plus loin dans la protection de vos données personnelles.

Le respect de votre vie privée est notre priorité.

  • La protection de vos données n’est pas en option pour nous : elle existe par défaut dans tous nos services, et ce dès leur conception.

https://www.cnil.fr/fr/reglement-europeen-protection-donnees

Décharge

Une décharge devra être obligatoirement remplie et signer avant de commencer tout acte et toute consultation.

CODE DE DÉONTOLOGIE DES SOPHROLOGUES

Le présent code de déontologie est le socle commun des sophrologues adhérents de la Chambre Syndicale de la Sophrologie.

Il définit leurs engagements envers le public, leurs clients et la profession.

Ce code de déontologie garantit l’éthique professionnelle des sophrologues.

Article 1
Les sophrologues s’engagent à affirmer l’égalité entre les personnes et à en respecter l’originalité et la dignité.

Article 2
Les sophrologues s’engagent à interdire toute propagande ou prosélytisme religieux ou idéologique au sein de leurs cabinets ou lieux d’intervention. Ils s’engagent à lutter contre toutes les dérives sectaires dont ils seraient témoins.

Article 3
Les sophrologues s’engagent à respecter et à protéger l’intégrité physique et psychique des personnes sous leur responsabilité.

Article 4
Les sophrologues s’engagent à respecter la confidentialité des informations collectées durant leurs accompagnements individuels ou de groupes.

Article 5
Les sophrologues s’engagent à respecter et à faire respecter la législation en vigueur.

Article 6
Les sophrologues s’engagent à actualiser régulièrement leurs savoirs et leurs compétences afin de répondre aux attentes du public et aux évolutions de la sophrologie.

Article 7
Les sophrologues s’engagent à diffuser des offres claires et compréhensibles par le public. Ces offres doivent définir les modalités d’accompagnement, les objectifs visés et les limites de la sophrologie.

Article 8
Les sophrologues s’engagent à ne pas diffuser d’informations pouvant induire le public ou les médias en erreur ou nuisant à l’image de la profession.

Article 9
Les sophrologues s’engagent à user de leur droit de rectification auprès des médias afin de contribuer au sérieux des informations communiquées au public sur la sophrologie.

Article 10
Les sophrologues s’engagent à respecter les concepts et principes généraux de la sophrologie. Ils s’engagent également à ne pas dénaturer ou amalgamer la sophrologie avec d’autres techniques sans que leurs clients en soient avertis.

Article 11
Les sophrologues s’engagent à respecter les limites de leurs compétences et à orienter leurs clients vers un autre professionnel lorsque ceux-ci nécessitent un traitement ou une aide thérapeutique ne relevant pas de leurs compétences.

Article 12
Les sophrologues s’engagent à ne pas se substituer aux professionnels de santé, à ne pas prodiguer de diagnostic, de prescriptions médicales et à ne pas interférer avec des traitements médicaux en cours.

Article 13
Les sophrologues s’engagent à conserver leur éthique professionnelle lorsqu’ils interviennent sous l’autorité d’une entreprise ou d’un organisme.

Article 14
Les sophrologues s’engagent, dans la mesure du possible, à proposer un confrère à leurs clients lorsqu’ils seront dans l’impossibilité de fournir leurs services.

Article 15
Les sophrologues s’engagent à entretenir des relations confraternelles de respect et de courtoisie, d’honnêteté et de bonne foi avec les autres sophrologues.

Article 16
Tout sophrologue qui ne respecterait pas le présent code pourrait se voir exclu de la Chambre Syndicale de Sophrologie.

CODE DE DEONTOLOGIE du Syndicat des Professionnels de la Naturopathie (SPN)

 

Tout membre actif du Syndicat des Professionnels de la Naturopathie s’engage, dès son inscription, au respect du code de déontologie conforme à l’esprit des techniques Naturopathiques, à la lettre des Statuts, au Règlement Intérieur du SPN, aux lois et règlements en vigueur, tant français qu’européens. En conséquence, il s’engage également sur l’honneur à : • exercer sa profession dans le respect total de l’intégrité physique et morale de la personne, • Avoir suivi des formations de qualité en présentiel ou à distance • respecter une stricte confidentialité, • toujours garantir une prestation optimale, notamment en maintenant ses compétences au plus haut niveau à l’aide de cours, stages et formations complémentaires, • mener ses activités de techniques Naturopathiques en excluant toute forme de prosélytisme confessionnel, politique ou sectaire ; ce qui constituerait un motif de radiation. En outre, il doit garder à l’esprit que les techniques Naturopatiques ne sont ni des pratiques médicales, ni une idéologie mais des pratiques s’inscrivant prioritairement dans le domaine de la prévention, de l’accompagnement et plus généralement, du bien-être. Par conséquent, il doit : • s’abstenir d’établir un quelconque diagnostic, • se garder d’interrompre ou de modifier un traitement médical, • s’interdire de prescrire ou conseiller des médicaments, • diriger sans délai vers un médecin toute personne se plaignant ou présentant les signes d’un malaise • à être détenteur, dès la première année, de la Formation aux Premiers Secours datant de moins de cinq ans, délivrée par tout organisme habilité, ou à présenter une équivalence. La non observation caractérisée, par un membre du SPN, des engagements et principes énumérés cidessus, entraînera sa radiation immédiate du SPN, dès que le Bureau Exécutif en aura connaissance Des poursuites pourraient être également engagées à l’encontre de l’intéressé dans le cas où les intérêts moraux ou matériels du SPN seraient compromis. Dans tous les cas de radiation, la citation illégitime de l’appartenance au SPN ainsi que l’utilisation du logotype feront l’objet de poursuites.

CODE DE DEONTOLOGIE DU MASSEUR DE BIEN-ETRE



Devoirs et obligations envers l’usager

  • Le praticien Massage Bien-Etre doit exercer son travail, sans discrimination aucune, dans le respect de la vie privée, de la dignité et de la liberté de l’usager.

  • Dans son activité, le praticien MBE doit tenir compte des limites de ses aptitudes, de ses connaissances, ainsi que des moyens dont il dispose. Il ne doit pas, notamment, entreprendre des services pour lesquels il n’est pas préparé, formé ou suffisamment équipé.

  • Le praticien MBE doit s’abstenir d’exercer dans des conditions, des états ou des endroits susceptibles de compromettre la qualité de ses services et la dignité de la pratique du Massage-Bien-Etre.

  • Si le praticien MBE estime que l’usager en a besoin, il doit lui suggérer de consulter son médecin traitant.

  • Le praticien MBE se doit de respecter les règles de base de l’hygiène personnelle et vestimentaire afin de ne pas indisposer l’usager.

  • Le praticien MBE doit respecter le droit à l’intimité et à la pudeur de l’usager, tant lors de sa pratique que lors du déshabillage et habillage.

  • Le praticien MBE doit également s’ajuster aux besoins pudiques de l’usager et respecter son droit de garder les vêtements qu’il désire lors de l’intervention. Le praticien MBE doit prévoir, dans l’aménagement de son local, un cabinet de toilette, respectant les normes en vigueur, bien identifié et en tout temps accessible aux usagers, complété ou non d’un espace douche.

 Intégrité

  • Le praticien MBE doit, dans l’exercice de son art, s’identifier auprès de ses usagers et éviter toute fausse représentation quant à son niveau de compétence ou quant à l’efficacité de ses propres services, ainsi que toute publicité trompeuse de nature à induire en erreur.

  • Il doit constamment afficher dans son lieu de travail, et à la vue de tous, son nom, ses titres ainsi que le présent code de déontologie.

  • Le praticien MBE doit exposer à ses usagers, d’une façon complète et objective, la nature, les prix et les modalités des services qui leur seront dispensés.

  • Le praticien MBE doit s’abstenir de poser des diagnostics d’ordre médical ou paramédical et/ou critiquer les avis et conseils des professionnels de la santé.

Secret professionnel

  • Sans qu’il ne soit légalement tenu au secret professionnel, le praticien MBE doit respecter en tout temps le secret de tout renseignement obtenu dans l’exercice de son travail qui pourrait permettre l’identification de son client et ce afin de protéger la vie privée, l’honneur et la réputation de l’usager.

  • Lorsque le praticien MBE demande à un usager de lui révéler des renseignements de nature confidentielle ou lorsqu’il permet que de tels renseignements lui soient communiqués, il doit s’assurer que l’usager en connaît les raisons et l’utilisation qui peut en être faite.

  • Le praticien MBE doit faire preuve d’objectivité et de discernement lorsque des personnes autres que ses usagers lui demandent des informations.

Devoirs et obligations professionnelles :

Le praticien de Massage Bien-être ne doit en aucun cas :

  • Faire de diagnostic médical

  • Interrompre ou modifier un traitement en cours

  • Prescrire ou conseiller des médicaments

  • Pratiquer des séances pour les cas relevant de contre-indications

  • Se rendre coupable de fraude dans l’obtention de ses titres et compétences

  • Faire du prosélytisme religieux, politique ou sectaire.

Conformément aux articles L.616-1 et R.616-1 du code de la consommation, nous proposons un dispositif de médiation de la consommation. L'entité de médiation retenue est : CNPM - MEDIATION DE LA CONSOMMATION. En cas de litige, vous pouvez déposer votre réclamation sur son site : https://cnpm-mediation-consommation.eu ou par voie postale en écrivant à CNPM - MEDIATION - CONSOMMATION - 27 avenue de la libération - 42400 Saint-Chamond